Bois énergie

Questions fréquentes

La cogénération

Qu'est ce que la cogénération ?

La cogénération est la production simultanée d'électricité et de chaleur, permettant ainsi de maximiser l'efficacité énergétique des installations de production électrique.

On parle également de trigénération lors d’une production additionnelle de froid.

Les raisons qui imposent le choix d'une cogénération d'électricité et de chaleur dans un établissement (site industriel ou secteur tertiaire) peuvent être très diverses :

  • La sécurité de l'approvisionnement et la régularité de la qualité de l'électricité (pas de microcoupures ou de variations de tension) par rapport aux aléas de la distribution sur réseaux.
  • Le gain financier : réduction de la facture d'électricité ou vente d'électricité à l'opérateur du réseau.
  • La récupération de chaleur gratuite, par exemple dans les usines d'incinération d'ordures ménagères.
  • La protection de l'environnement : la cogénération permet des économies d'énergie allant jusqu'à 35 %, ce qui entraîne une réduction des émissions polluantes (SO2, NOx, poussières, etc.) et des gaz à effet de serre (CO2).

Où peut-on utiliser la cogénération ?

La cogénération peut être utilisée pour générer de quelques kilowatts électriques à quelques dizaines de mégawatts. Les applications sont donc très variées, allant du secteur domestique à l’industrie en passant par les réseaux de chaleur et les activités tertiaires. On peut notamment citer parmi les utilisations les plus fréquentes :

  • Scieries, menuiseries
  • Laiteries
  • Brasseries
  • Blanchisseries
  • Serres agricoles
  • Élevages (porcs, volaille)
  • Immeubles de bureaux
  • Hôtels, maisons de retraites
  • Écoles, collèges, lycées
  • Piscines, centre de loisirs
  • Centres commerciaux
  • Hôpitaux, cliniques

Qu'appelle-t-on "petite" cogénération ?

On appelle communément «petite cogénération», les installations produisant de 20 kW à 1 MW électrique. Les unités produisant moins de 20 kW électriques sont qualifiées de «micro-cogénération».

Pour donner un ordre d’idée, une installation de cogénération produisant 100 kW électriques et 300 kW thermiques peut être connectée à un réseau de chaleur d’une centaine d’habitations ou à une scierie utilisant un séchoir de 100 m3.