Bois énergie

Chaufferie bois

Chaudières biomasse-bois

Il existe différentes technologies de chaudières pour répondre aux caractéristiques variées des combustibles de type biomasse (granulométrie, humidité, composition).

La chaudière à poussée inférieure

La chaudière à poussée inférieure (ou foyer volcan/foyer à creuset) est un peu plus contraignante que la chaudière à grille car elle n'accepte que du combustible sec bien calibré possédant une teneur en eau de 25 à 40%. Le combustible est amené par le bas via une vis d'alimentation qui pousse le combustible vers le haut jusqu'à l'entrée dans la chambre de combustion. Les chaudières à poussée inférieure sont fréquemment utilisées pour des puissances inférieures à 500 kW mais couvrent une gamme allant de 20 kW à 2,5 MW.

La chaudière à grille

La chaudière à grille est utilisée dans le cas de puissances supérieures à 150 kW et plus couramment supérieures à 500 kW et peut être alimentée avec un combustible grossier et humide (teneur en eau maximum de 60%). Ce sont en général des grilles mobiles qui glissent les unes sur les autres pour permettre l'avancée du bois mais il est également possible de trouver des grilles fixes sur lesquelles le combustible avance par auto-poussée.

La chaudière à lit fluidisé

Dans une chaudière à lit fluidisé, le combustible solide, généralement mélangé à des particules de faible diamètre comme le sable, est fluidisé par l’introduction d’air à haute vitesse dans le lit. La fluidisation permet une homogénéisation du milieu réactif et une amélioration des échanges thermiques. La température du lit est limitée par l’agglomération des cendres qui dépend de la température de fusion et de ramollissement de celles-ci. Les particules sont récupérées dans le dispositif de filtrage, généralement un cyclone. Ces chaudières sont utilisées pour les fortes puissances, à partir de 2 MW.







Contact - Mentions légales