Bois énergie

Cogénération biomasse

La micro-cogénération

Qu'est ce que la micro-cogénération ?

La micro-cogénération correspond à la cogénération (production de chaleur et d'électricité simultanée) pour les petites puissances. La puissance maximale des unités de micro-cogénération est fixée à 50 kW électrique en Europe par la directive 2004/8/CE mais le terme de micro-cogénération est communément utilisée sans prêter attention à ce seuil.

A l'inverse des unités de cogénération de forte puissance, une unité de micro-cogénération ne peut pas alimenter un réseau de chaleur complet. Elle est généralement raccordée à un unique bâtiment et permet ainsi de couvrir les besoins thermiques de ce dernier. L'intérêt de ces petites unités réside dans l'autonomie complète du bâtiment qui gère sa propre chaudière, permettant une production locale et décentralisée d'énergie.

L'électricité générée est un complément de production et peut être auto-consommée sur le site ou revendue à un opérateur électrique.

Avantages / Inconvénients

La micro-cogénération au bois possède de nombreux avantages :

  • Bilan carbone : La biomasse (granulés ou bois déchiqueté), utilisée comme source d'énergie, permet d'obtenir un meilleur bilan carbone que les énergies fossiles.
  • Consommation : Le rendement énergétique (global) des unités de micro-cogénération est élevé, réduisant ainsi les consommations de combustible.
  • Pertes thermiques : Les pertes thermiques sont faibles car ces installations présentent un rendement global (électricité + chaleur) plus élevé que les installations de fortes puissances.
  • Entretien : La maintenance n'est pas plus lourde que sur une chaudière classique.

Cependant, certains inconvénients limitent encore l'utilisation de ces unités de micro-cogénération :

  • Investissement : Les unités de petite puissance ont un coût d'investissement ramené au kW plus important que les unités de plus grande puissance.
  • Tendance : La micro-cogénération est encore très peu développée en France contrairement à d'autres pays européens comme les Pays-Bas ou la Belgique.

Les micro-cogénérateurs, bien qu'encore onéreux, seront un atout majeur pour les habitations neuves qui prétendront au label BBC (Bâtiments Basse Consommation).







Contact - Mentions légales