Bois énergie

Bois-énergie

Ressources biomasse

Les ressources disponibles

Les ressources biomasse utilisables en chaufferie se présentent sous de multiples formes :

Plaquettes forestières

Humidité de 25 à 50%
Taux de cendres < 3%
Calibrées
Idéal en chaufferie
Granulés

Sec, humidité < 10%
Peu de cendres ( < 1.5%)
Encombrement faible
Alimentation simplifiée
Sciure

Sèche rapidement
Encombrement faible
Valorisables en granulés
Déchets industriels
banals (DIB)


Palettes
Broyats
Emballages
...
Copeaux

Produits issus de
l'industrie du bois
Sec, humidité < 20%
Co-produits agricoles

Paille
Résidus de distillerie
Sarments de vigne
Rafles de maïs...
Cultures énergétiques

Annuelles : canola, maïs,
triticale, sorgho, millet...
Vivaces : miscanthus,
saule, alpiste, panic...
Déchets verts

Valorisables
en chaufferie
si peu humide ( < 50%)
sinon en compostage

De nombreux autres types de biomasse sont valorisables en chaufferie. On peut citer par exemple les écorces de bois, les plaquettes industrielles, les boues de stations d'épuration...

Le bois, une énergie abondante

Le bois est une des plus importantes ressources énergétiques renouvelables présente en France. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la surface forestière française ne cesse de croître avec en moyenne 68 000 hectares supplémentaires de forêt chaque année (Source IFN). Une carte des déchets mobilisables en France est disponible ci-dessous.

Lors de l'étude d'approvisionnement d'une chaufferie bois ou d'une installation de cogénération, plusieurs caractéristiques sont indispensables :

  • La granulométrie

    Selon le type d'installation de combustion (type de foyer et système de transfert silo-foyer), la granulométrie exigée diffère. Cette dernière dépend du type de broyeur utilisé et de la nature des éléments broyés.
  • L'humidité

    L'humidité varie suivant l'essence de bois, la période d'exploitation, les conditions, les délais et périodes de stockage. Une humidité élevée entraîne un rendement thermique plus faible et des rejets dans l'atmosphère de mauvaise qualité si le foyer n'est pas adapté. Une humidité faible peut en revanche créer une surchauffe dans le foyer et le détériorer.
  • Le pouvoir calorifique inférieur (PCI)

    Le pouvoir calorifique représente la quantité d'énergie dégagée par un corps lors de sa combustion complète. Le PCI est la quantité de chaleur maximale dégagée dans la chaudière, puisqu'elle n'inclut pas l'énergie de vaporisation. Le PCI dépend de l'humidité du bois ainsi que du taux de cendres.
  • Le taux de cendres

    Les cendres, sous produit de la combustion du bois, sont stockées puis valorisées ou éliminées. Elles sont présentes sous deux formes, les cendres non exogènes pour les matières minérales et les cendres exogènes qui sont des impuretés telles que des cailloux ou de la terre.







Contact - Mentions légales